Nous sommes le 30 décembre 2018. C’est le dernier dimanche de l’année. L’Éternel est le bon berger. Pendant 365 jours, il nous a gardés en vie, il nous a donné la santé, il a veillé sur nous, il a pourvu à nos besoins, il nous a délivrés du plan destructeur de l’ennemi. La liste des bienfaits de l’Éternel à notre égard est bien trop longue pour tous les énumérer. Approprions-nous ce cri d’émerveillement et de louange que le psalmiste a lancé dans le Psaume 116 : Que rendrai-je à l’Éternel? Tous ses bienfaits sont sur moi. Du fonds de notre cœur, disons gloire à Dieu.

Alors que nous sommes à la veille de la nouvelle année 2019, le Seigneur met dans ma bouche une parole de bénédiction pour votre vie. Je vous invite à vous lever et à élever vos mains vers le Roi des rois : « Que le Seigneur étende sa main sur votre vie, qu’il vous accorde la santé, qu’il éloigne de votre maison le malheur. Qu’il mette des personnes-ressources sur votre chemin afin qu’elles vous conduisent dans votre destinée. Qu’il vous accorde sa faveur afin que vous portiez des fruits de bonne qualité en 2019. »

JÉRÉMIE 33.1-13

1 L’Éternel adressa la parole une seconde fois à Jérémie alors qu’il était encore enfermé dans la cour du corps de garde. 2 Voici ce que déclare l’Éternel : L’Éternel a créé la terre, et c’est lui qui l’a façonnée pour la rendre stable; son nom est : l’Éternel. 3 Invoque-moi, et je te répondrai, je te révélerai de grandes choses et des choses secrètes que tu ne connais pas. 4 Car voici ce que l’Éternel, Dieu d’Israël, déclare au sujet des maisons de cette ville, des palais des rois de Jérusalem que l’on a démolis afin de faire face aux terrasses de siège et au glaive de l’ennemi 5 dans la lutte engagée contre les Chaldéens : cela n’aboutira qu’à remplir ces maisons des cadavres des hommes que je m’en vais frapper dans ma colère et mon indignation. Je me suis détourné de cette ville à cause du mal qui s’y fait. 6 Mais je ferai venir sa guérison et je lui rendrai la santé, oui, je les guérirai. Je leur accorderai une paix véritable dans toute sa richesse. Et je restaurerai Juda et Israël. Je les rebâtirai comme ils étaient jadis, 8 je les purifierai de toute faute qu’ils ont commise contre moi. Je leur pardonnerai toutes les fautes qu’ils ont commises contre moi, par lesquelles ils se sont révoltés contre moi. 9 La ville de Jérusalem fera ma renommée, ma joie, et sera une source de louange et de gloire parmi tous les peuples de la terre qui apprendront tous les bienfaits dont je la comblerai; ils trembleront de peur et seront terrifiés en voyant le bonheur et la prospérité que je lui donnerai. 10 Voici ce que déclare l’Éternel au sujet de ce lieu qui est, selon vos dires, un pays dévasté où il ne reste plus ni être humain ni bête : Les villes de Juda et les rues de Jérusalem sont désolées, privées d’habitants, sans être humain ni bête. 11 On y entendra encore les cris de réjouissance et d’allégresse, la voix du fiancé et de la fiancée, la voix de ceux qui diront, lorsqu’ils viendront offrir leur sacrifice de reconnaissance dans le Temple de l’Éternel : « Célébrez l’Éternel, le Seigneur des armées célestes car l’Éternel est bon et son amour dure à toujours. »  Car je restaurerai le pays pour qu’il soit comme autrefois, l’Éternel le déclare. 12 Voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes : Dans ce pays en ruines et où il n’y a plus ni être humain ni bête, et dans toutes ses villes, il y aura encore des enclos de bergers qui y feront reposer les troupeaux, 13 tant dans les villes des montagnes que dans les villes de la plaine et dans les villes du Néguev, et dans le territoire de Benjamin, et aux alentours de Jérusalem et dans les villes de Juda. Brebis et chèvres passeront de nouveau sous la main de celui qui les compte, l’Éternel le déclare.

Notre thème pour l’année 2019 est tiré d’une promesse de Dieu que nous pouvons lire aux versets 6 et 7 du chapitre 33 de Jérémie : Mais je ferai venir sa guérison et je lui rendrai la santé, oui, je les guérirai. Je leur accorderai une paix véritable dans toute sa richesse. Et je restaurerai Juda et Israël. Je les rebâtirai comme ils étaient jadis.

L’Éternel, le Maître du ciel et de la terre, le Roi immortel, le Dieu tout-puissant promet quatre choses importantes pour 2019 :

  • En 2019, j’interviendrai dans ta vie.
  • En 2019, je te guérirai et t’accorderai la santé.
  • En 2019, je te délivrerai du plan destructeur de l’ennemi.
  • En 2019, j’opèrerai un changement dans ta vie.

2019, UNE ANNÉE DE RESTAURATION

La promesse qui nous guidera tout au long de l’année 2019 est une prophétie que l’Éternel adresse au peuple d’Israël alors qu’il est en captivité à Babylone. Nous sommes en présence d’un peuple qui a été vaincu et humilié par l’armée du roi Nabuchodonosor. Jérusalem, sa capitale, est occupée par des païens. Le temple, qui faisait autrefois sa fierté, a été détruit. Et comme si perdre la guerre n’était pas suffisant, il faut aussi y ajouter les atrocités qui l’accompagnent souvent : vols, viols, massacres, etc.

Les paroles du Psaume 137 décrivent mieux l’amertume, le découragement et la crainte qu’éprouvent les exilés de ne pas revoir des jours heureux.

1 Sur les bords des fleuves de Babylone, nous étions assis et nous pleurions en nous souvenant de Sion. 2 Nous avions suspendu nos harpes aux saules du voisinage. 3 Là, ceux qui nous avaient déportés nous demandaient des chants, nos oppresseurs nous demandaient de la joie: « Chantez-nous quelques-uns des chants de Sion! » 4 Comment chanterions-nous les chants de l’Éternel sur une terre étrangère? 5 Si je t’oublie, Jérusalem, que ma main droite m’oublie!

Après avoir analysé la situation dans laquelle il se trouve, le peuple d’Israël arrive à la conclusion qu’il n’a plus d’avenir. Il pense que l’Éternel l’a abandonné pour toujours et qu’il ne se relèvera plus jamais.

C’est dans ce contexte que l’Éternel adresse à son peuple un message d’espérance : il promet qu’un vent de changement soufflera sur la vie de son peuple. Ce vent s’appelle le temps nouveau de Dieu. Ce temps nouveau amènera son lot de bénédictions : la délivrance, la guérison des souvenirs de guerre, la santé morale, la prospérité, la stabilité et la restauration. Jérusalem sera rebâtie.

L’année 2018 a été pour vous une année de combat, d’échec, d’épreuve ou de désert? Le désespoir ronge votre cœur au point de tirer cette conclusion alarmiste : « ma vie est un échec »? Cette promesse de Dieu est pour vous : « En 2019, je te délivrerai de ce qui t’a affligé en 2018, je te guérirai et j’amènerai un changement dans ta vie. »

LES QUATRE GRANDS AXES DE L’ANNÉE DE RESTAURATION

La promesse de restauration que l’Éternel nous adresse occupe une place importante dans le livre de Jérémie (31.1 – 33.26). Le mot restaurer évoque le sens de guérir, réparer, reconstruire ou rebâtir.

Voici les quatre grands axes qui nous révèlent le plan de Dieu pour 2019.

2019, une année d’intervention divine

En relisant la promesse de restauration en Jérémie 33.6-8, nous constatons que le pronom personnel « Je » a été utilisé sept fois. Cela nous démontre que la restauration est l’œuvre de l’Éternel. C’est lui qui initie et mène jusqu’au bout l’œuvre de la restauration. La restauration est un miracle divin.

6 Mais je ferai venir sa guérison et je lui rendrai la santé, oui, je les guérirai. Je leur accorderai une paix véritable dans toute sa richesse. 7 Et je restaurerai Juda et Israël. Je les rebâtirai comme ils étaient jadis, 8 je les purifierai de toute faute qu’ils ont commise contre moi. Je leur pardonnerai toutes les fautes qu’ils ont commises contre moi,

Tout au long de la Bible, Dieu se révèle comme étant le Dieu infiniment grand, infiniment sage, infiniment intelligent et infiniment fort. Il n’est jamais dépassé par les situations que traverse son peuple. Il est le Dieu des solutions; il est le Dieu des miracles.

Pierre était en prison et personne ne voyait comment le sortir de là. L’Église de Jérusalem prie pour lui sans relâche. Le Seigneur envoie son ange qui ouvre la porte de la prison, sort en compagnie de Pierre et referme soigneusement la porte alors que les gardes surveillaient avec attention la dite porte. Cette intervention divine s’appelle un miracle (Ac 12.1ss).

Le peuple d’Israël a été fait prisonnier de guerre et amené de force à Babylone, pays situé à 1000 km de Jérusalem. Dieu avait annoncé qu’il le libérerait et qu’il retournerait dans son pays. Les Juifs ne voyaient pas comment cette promesse allait s’accomplir car Babylone avait une armée très puissante. Pourtant, Dieu intervient d’une manière extraordinaire. Deux petits peuples, les Mèdes et les Perse, autrefois ennemis, vont se réconcilier et former une coalition pour attaquer Babylone et remporter la victoire. Cyrus, le roi de Perse, sera l’instrument entre les mains de Dieu pour l’accomplissement de la prophétie. Il déclare :

2 Voici ce que dit Cyrus, roi de Perse : L’Éternel, le Dieu du ciel, m’a donné tous les royaumes de la terre et m’a désigné pour lui construire un temple à Jérusalem, en Juda. 3 Qui parmi vous fait partie de son peuple? Que son Dieu soit avec lui et qu’il monte à Jérusalem, en Juda, pour reconstruire la maison de l’Éternel, le Dieu d’Israël! C’est lui, le Dieu qui réside à Jérusalem (Esd 1.2-3).

L’Éternel a réveillé l’esprit du roi Cyrus pour qu’il libère les Juifs, restitue les objets sacrés du temple qui avaient été confisqués par Nabuchodonosor et donne au peuple les matériaux nécessaires pour reconstruire le temple.

Une année d’intervention divine est une année de surnaturel. Attendez-vous à ce que Dieu vous surprenne par son intervention surnaturelle.

2019, une année de délivrance

La Parole de Dieu regorge de témoignages de délivrances extraordinaires. L’Éternel a délivré Joseph de la prison en Égypte; il a délivré les trois compagnons de Daniel de la fournaise ardente; il a délivré Daniel de la fausse aux lions; il a délivré Mardochée du plan destructeur de Hamann, etc.

La délivrance s’inscrit dans le plan de Dieu pour son peuple. Souvenez-vous que lorsque l’Éternel se révèle à Moïse dans la plaine de Madian, il lui adresse cette parole :

7 L’Éternel dit : J’ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Égypte, et j’ai entendu les cris que lui font pousser ses oppresseurs, car je connais ses douleurs. 8 Je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens, et pour le faire monter de ce pays dans un bon et vaste pays, dans un pays où coulent le lait et le miel (Ex 3.7-8).

Délivrer, signifie acquitter, relâcher, délier, libérer, etc. Jésus commence son ministère par cette déclaration :

18 L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés, 19 Pour publier une année de grâce du Seigneur (Lc 4.18-19).

Des 3 779 versets que contiennent les quatre évangiles, 727 (soit 19%) traitent spécifiquement de guérison de maladies physiques ou mentales et de résurrection des morts. C’est avec raison que l’apôtre Pierre affirme que Jésus allait de lieux en lieux guérissant les malades et délivrant tous ceux et celles qui étaient sous l’emprise du Diable (Ac 10.38).

Le Diable est notre ennemi. Il possède une armée d’esprits méchants qui a pour mission de lier, semer la zizanie, la division, la confusion, bloquer les voies du succès et de la réussite, aveugler, etc. L’apôtre Jean nous enseigne que le Fils de Dieu est venu pour détruire le Diable (1 Jn 3.8).

2019, une année de guérison

L’Éternel se révèle à son peuple dans le désert comme étant le Dieu qui guérit : Jéhovah Rapha.

Sept cent ans avant sa naissance, le prophète Esaïe a annoncé que par ses meurtrissures Jésus nous guérit (Es 53.5). Pendant trois ans et demi, Christ a guéri des hommes et des femmes souffrant de toutes sortes de maladies. Il a guéri Bartimée qui souffrait d’une cécité congénitale. Il a guéri l’infirme de Bethesda qui souffrait d’un handicap depuis trente-huit. Il a guéri la femme souffrant d’une perte de sang, elle pour qui la médecine n’a pu rien faire pendant 12 ans. Jésus a guéri une autre femme juive qui avait le dos courbé depuis plusieurs années. Dans son cas, Jésus a discerné et chassé l’esprit mauvais qui se cachait derrière son état.

Jésus a donné à l’Église la mission de prier en son nom pour que les malades soient guéris (Mc 16.15-18).

2019, une année de changement

La promesse que l’Éternel adresse au peuple d’Israël annonce des changements majeurs :

  • la fin du temps des gémissements,
  • le deuil qui sera changé en allégresse,
  • la fin du règne de Nabuchodonosor,
  • le peuple qui passera de la servitude à la liberté,
  • Israël qui retournera dans son pays pour reconstruire le temple qui a été détruit et qui reprendra le service d’adoration au temple avec les objets sacrés du temple qui avaient été confisqués, mais qui lui ont été restitués.

Dieu est un Dieu de changement. Il promet un temps nouveau dont lui seul sera l’artisan.

Attendez-vous à des miracles de changement. Ils toucheront votre vie sociale, professionnelle et familiale. La main de Dieu vous accompagnera tout au long de l’année 2019 pour vous surprendre et opérer des changements en votre faveur.

CONCLUSION

Le Seigneur nous donne une nouvelle année de grâce. Le thème de la restauration indique que 2019 est une année de rendez-vous divin. La main de Dieu nous précède tout au long de l’année pour nous bénir, nous délivrer, nous guérir et changer notre deuil en allégresse, notre échec en réussite et nous donner la victoire dans les combats.

Cette promesse de restauration que le Seigneur nous donne est comme un phare qui nous guidera en 2019. Elle s’accomplira dans la mesure où nous marchons dans ses voies, dans l’obéissance de sa Parole, dans la recherche de sa présence et en communion avec lui.

Amen!

Rév. J. Kabuya Masanka, Ph.D.

Citadelle de Nations, le 30 décembre 2018

 

© 2018 Église La Citadelle - Tous les droits sont réservés.

Suivez-nous :