Développe ton endurance

J’ai toujours été impressionnée par les athlètes olympiques. A les voir performer, on peut lire la concentration sur leur visage ainsi que leur désir d’exceller et de réussir à tout prix. Et de loin le sport olympique qui m’impressionne le plus est le triathlon. Ce sport n’est pas juste 1 sport mais 3 sports réunis dans la même épreuve!  En effet, l’athlète doit nager, faire du vélo et courir et ce de manière successive. L’endurance à son paroxysme!

La bible nous parle aussi de l’athlète et de l’endurance 1 corinthiens 9 :24-27 24 Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu’un seul remporte le prix ? Courez de manière à le remporter. 25 Tous ceux qui combattent s’imposent toute espèce d’abstinences, et ils le font pour obtenir une couronne corruptible; mais nous, faisons-le pour une couronne incorruptible. 26 Moi donc, je cours, non pas comme à l’aventure; je frappe, non pas comme battant l’air. 27 Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres.

En effet, la plus grande course de notre vie, la plus grande épreuve, l’endroit où l’échec nous sera fatal c’est bien la course vers l’Éternité. Un jour chacun d’entre nous rencontrera son créateur, alors que nous serons appelés à tomber et à nous relever maintes fois au courant de notre vie, nous devons garder le cap et ne pas oublier que dans cette épreuve de la vie l’endurance est un élément incontournable.

Oui l’endurance pour ne pas abandonner, pour ne pas s’adonner aux plaisirs de ce monde, pour ne pas être séduit, pour ne pas combattre des combats qui ne nous étaient pas réservés. Pour répondre à notre appel.

Dans la course de la vie, comme dans un stade olympique Nous ne devons pas être distraits par la foule, certains nous applaudirons, d’autres hueront mais nous devons nous concentrer sur le but, sans fléchir. Notre but est d’achever notre course dans les règles de l’art.

L’athlète n’est pas couronné, s’il n’a combattu suivant les règles (2 Timothée 2 :5).

Comment développer son endurance et ne pas abandonner cette course de la vie? Comment courir selon les règles ?

  • Fuir le péché car il nous éloigne de la présence de Dieu et agit comme un agent paralysant. Le péché est comme un sable mouvant plus : une fois dedans, plus vous tentez de vous en défaire par vos propres forces, plus vous vous enfoncez. Cela prend une aide extérieure pour vous en sortir, Il faut appeler à l’aide dès que vous y êtes plongés et ne pas attendre une seconde de plus! Car chaque seconde compte. l’idéal alors est de regarder en tout temps où vous mettez les pieds pour ne pas y tomber.
  • Garder les yeux fixés sur son objectif car en ayant toujours la vision que Dieu vous a donnée à l’esprit vous allez éviter de dérouter. Vous n’allez pas participer à des conversations inutiles ou encore vous engagez dans des combats inutiles car vous serez trop préoccupé à faire ce à quoi vous avez été appelé. La vision est un véritable GPS, elle guidera vos décisions, et quand vous serez perdu elle vous ramènera sur le droit chemin.
  • Assujettir son corps pour ne pas tomber dans les excès d’aujourd’hui, dans les plaisirs temporaires et manquer ainsi la gloire éternelle.

Alors, comme on dit au Québec : attache ta tuque avec de la broche!  À l’instar de l’apôtre Paul, nous aussi ne nous lassons pas de courir vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ.

© 2018 Église La Citadelle - Tous les droits sont réservés.

Suivez-nous :